Rédiger un testament

Depuis toujours, le testament est l’outil de planification successorale classique par excellence, notamment car il est facilement révocable : il suffit de rédiger un nouveau testament pour annuler le précédent. Mais on observe également que la réforme du droit successoral belge semble pousser de plus en plus de Belges à établir un testament. En effet, depuis le 1er septembre 2018, ce qu’on appelle la quotité disponible, soit la part d'héritage que le testataire peut attribuer librement, équivaut désormais à 50 % du patrimoine (l’autre moitié, la part réservataire, étant d’office destinée aux enfants). Et cela fait réfléchir nos compatriotes, qui ne veulent pas forcément que la répartition de leur patrimoine suive simplement la loi. 

Le saviez-vous ?

En Belgique, il existe trois types de testaments, qui ont chacun leurs particularités : le testament authentique, le testament international et le testament olographe. Le premier est en fait un acte dressé par un notaire : le testataire dicte ses volontés au notaire, en présence de témoins. Cette procédure assure la validité du testament, mais manque de souplesse, puisqu’il faut réunir des témoins et un notaire, et a un coût. Le testament international nécessite également l’intervention d’un notaire et de témoins. Complexe à rédiger, il est donc relativement coûteux, mais il permet que le testament soit exécuté facilement dans tous les pays étrangers qui ont ratifié la convention en ce sens. Quant au testament olographe, il peut être écrit seul par le testataire et est ainsi gratuit, mais il doit absolument respecter certaines règles pour être valable.

Comment rédiger mon testament moi-même ?

Si vous souhaitez rédiger vous-même votre testament, donc opter pour un testament olographe, vous devez simplement faire attention à respecter les conditions de forme suivantes :

  • Le testament doit être écrit entièrement de votre main (et non dactylographié) ;
  • Il doit être daté (jour, mois et année) ;
  • Il doit être signé par le testataire (et ne peut donc être rédigé que par une seule personne). 

De plus, vous devez également veiller à respecter certaines exigences de contenu. En effet, il faut que votre testament soit clair, afin qu’il ne souffre aucune discussion ultérieure. Que léguez-vous et à qui ? En tout ou en partie ? Faut-il inclure des dispositions non patrimoniales (désignation d’un tuteur, don de son corps à la science...) ? Pour vous assurer de ne rien oublier, n’hésitez pas à faire appel aux conseils de l’équipe Morning Blue. Bien entendu, nous ne pourrons pas rédiger de testament à votre place, mais nous pourrons certainement veiller à ce qu’il remplisse toutes les conditions nécessaires à sa bonne validité. 

Etre accompagné dans la rédaction de son testament