Gestion des réseaux sociaux

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous ont également une vie « en ligne », notamment à travers les réseaux sociaux. Vous aussi, vous avez peut-être un compte sur Facebook, Twitter, Instagram, TikTok... Voire sur toutes ces plateformes ! Vous y passez plus ou moins de temps et y partagez de manière plus ou moins large vos petites et grandes aventures du quotidien. Mais qu’adviendra-t-il de ces comptes et de toutes les publications qui y sont liées après votre départ ? Avez-vous déjà pensé à ce que vous souhaitiez qu’il arrive à vos « empreintes digitales » : les effacer ou les laisser persister ?

Que faire de ses comptes sur les réseaux sociaux ?

D’après une étude récente menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford, d’ici quelques années, le nombre de profils Facebook de personnes décédées pourrait surpasser celui des personnes vivantes. Or, vous n’avez peut-être pas envie d’être une sorte de « zombie numérique ». C’est pourquoi il est important d’envisager le sort de ses différents comptes. Si certains fournisseurs de services ferment les comptes après un décès ou une longue période d’inactivité, d’autres offrent un « mécanisme de clôture et de gestion ». Par exemple :

  • Facebook permet que : vos héritiers suppriment votre compte ; vos héritiers transforment votre profil en un compte de commémoration ; vous désigniez un contact légataire qui pourra s’occuper de votre compte après votre décès (sans avoir accès aux messages privés) ; 
  • Google vous permet de prendre vos dispositions en amont : supprimer votre compte après votre décès ou en partager l’accès avec une personne de confiance qui se chargera de sa clôture ; 
  • Twitter ferme le compte et/ou permet à la famille de télécharger les tweets publics.  

 

Prévoir son « héritage numérique »

Ainsi, pour être certain que vos proches prennent les dispositions que vous souhaitez par rapport à vos comptes sur les réseaux et afin de leur faciliter les démarches, vous pouvez d’ores et déjà prévoir, dans votre Passeport Morning Blue, vos volontés concernant ces différents profils. Il ne s’agit pas du tout de confier vos différents identifiants et mots de passe, ni à Morning Blue ni à vos proches, mais simplement de définir ce que vous souhaitez pour chacun des réseaux sur lesquels vous êtes inscrit : que votre compte soit supprimé, qu’on y laisse un message à l’attention de vos relations numériques... Ainsi, après votre décès, vos héritiers auront facilement accès à vos souhaits et pourront les respecter, éventuellement avec l’aide des équipes Morning Blue, qui se chargent également d’exécuter vos volontés et de faciliter les démarches pour vos proches.

Enfin, n’oubliez pas que votre héritage numérique, parfois appelé « produit numérique personnel » ne se limite pas forcément à vos profils sur les réseaux sociaux : il contient également les documents que vous avez créés hors-ligne ; les contenus que vous avez publiés en ligne, tels que des blogs ou des vidéos ; votre communication, à savoir vos emails, carnets d’adresses et autres ; vos lectures ou la musique en ligne ; ou encore vos activités commerciales électroniques, notamment l’e-banking ou les programmes de fidélité sur internet. Pensez-y également. Les équipes Morning Blue sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions mais aussi pour vous fournir des conseils ou vous apporter de l’aide gratuitement. N’hésitez donc pas à nous contacter. 

Aidez-moi à gérer mes réseaux sociaux