Fermer un compte Facebook après un décès

De nos jours, une part toujours plus importante de nos vies « se déroule » en ligne, via notamment nos comptes sur les réseaux sociaux. En effet, ceux-ci sont un bon moyen de garder le contact avec nos proches et amis, de partager nos petites et grandes aventures du quotidien, ou encore, d’afficher notre plus beau profil. Tous ces comptes, ainsi que tous les éléments que nous « laissons » sur internet, font d’ailleurs partie de ce qu’on appelle notre « héritage numérique » (qu’il faut aussi gérer). Dans le cas d’un compte sur Facebook, le plus grand réseau social au monde, que se passe-t-il quand son utilisateur décède ? Qu’advient-il du compte et comment le supprimer ? 

Compte supprimé ou compte de commémoration ?

En cas de décès d’un utilisateur, Facebook propose deux options : supprimer définitivement le compte ou le transformer en compte de commémoration. 

En aucun cas Facebook ne transmettra les données de connexion (identifiant et mot de passe) d’un utilisateur, même décédé, à un autre. Ainsi, sauf si votre proche vous avait communiqué ses identifiants au préalable, vous ne pourrez pas « récupérer » son compte.

Le compte de commémoration

Par défaut, si Facebook est averti du décès d’un de ses utilisateurs, il transformera son compte en « compte de commémoration ». Cela signifie que le compte continue d’exister et que les photos et publications antérieures restent visibles. Seulement, une mention « en souvenir de » sera affichée sur le profil du défunt, à côté de sa photo. De plus, ce compte n’apparaîtra plus dans la section « anniversaire » ou dans les recommandations d’amis. Néanmoins, il reste possible, selon les paramètres de confidentialité du compte, que d’autres utilisateurs y laissent un message ou une photo en souvenir. 

 

La suppression du compte

En cas de suppression du compte de l’utilisateur, toutes ses informations, photos, publications, mais aussi tous ses messages et commentaires sous des publications seront directement supprimés, de manière définitive. 

 

Qui doit prendre la décision : l'utilisateur ou ses proches ?

Les deux sont possibles ! Soit l’utilisateur a anticipé cette décision de son vivant et a informé Facebook de son choix, soit, si ce n’est pas le cas, les proches du défunt peuvent transmettre leur demande directement à Facebook. 

 

L'utilisateur prend sa décision en amont

Si l’utilisateur a déjà réfléchi à la question, il peut en informer Facebook directement :

  • S’il souhaite que son compte soit supprimé après son décès, il peut se rendre dans l’onglet Paramètres et choisir l’option Demander à ce que votre compte soit supprimé après votre décès ;
  • S’il souhaite que son compte soit transformé en compte de commémoration, le plus facile est de choisir un contact légataire, qui pourra « gérer » ce compte de commémoration (qui pourra notamment rédiger un dernier message en votre nom sur votre compte, gérer les publications sur votre mur, supprimer des identifications etc., mais pas lire vos messages ou supprimer vos amis). Pour ce faire, l’utilisateur peut à nouveau se rendre dans ses Paramètres, puis dans Paramètres de transformation du compte en compte de commémoration et y ajouter un ami comme légataire. Bien entendu, il est possible de modifier ce légataire à tout moment. 

 

Les proches gèrent le compte après le décès

Si le défunt n’avait rien prévu concernant son compte Facebook, ses proches peuvent toujours demander à Facebook de supprimer ou de transformer le compte en compte de commémoration. Pour ce faire, vous devez envoyer votre demande à Facebook, en y joignant :

  • Une copie de l’acte de décès du défunt (ou, éventuellement, une nécrologie ou une carte commémorative) ;
  • Un document confirmant que vous êtes un membre de sa famille ou l’un de ses exécuteurs testamentaires (une procuration, un acte de naissance, un testament...)

 

En conclusion

Comme tous les autres aspects de votre vie, vos comptes sur les réseaux sociaux font partie de votre « patrimoine ». Ainsi, il est utile de réfléchir à ce que l’on veut qu'il leur advienne en cas de décès : qu’ils soient tout simplement supprimés ou qu’ils deviennent un espace de souvenirs pour vos proches ? Dans tous les cas, vous pouvez toujours faire appel aux équipes de Morning Blue, qui pourront vous aider à gérer le sort de votre compte Facebook (et votre héritage numérique en général). N’hésitez pas à nous contacter en cas de question.