Des obsèques sous la symbolique de l'arbre

L’arbre revêt une symbolique particulière : il est ce qui relie la terre au ciel et il est également le symbole de la vie, en constante évolution et réglée par des cycles. Tous ces symboles font de l’arbre un élément qui aurait toute sa place dans le cadre de funérailles. Mais comment l’y intégrer ingénieusement ? 

Sections :

Des obsèques sous la symbolique de l'arbre

Planter un arbre de vie

Planter un arbre à la mémoire d’un défunt est porteur de sens, car cet arbre que vous verrez grandir et changer au fil des saisons pourra entretenir le souvenir de votre proche décédé. Vous pouvez également envisager de choisir un arbre déjà planté comme arbre de vie, dans un lieu qui vous était cher à vous et au défunt.

Comment faire ?

L’idée derrière l’arbre de vie, comme nous l'explique Happy End, est en fait d’y accrocher des rubans sur lesquels les proches et amis du défunt auront inscrit des messages. Ainsi, l’idée serait de rassembler ces proches (ce qui est notamment possible lors des obsèques) afin qu’ils puissent inscrire leurs messages. Pensez donc à prévoir des rubans de différentes couleurs et des feutres indélébiles. Si jamais certains proches ne pouvaient être là physiquement pour l’une ou l’autre raison, il est toujours possible pour eux de vous envoyer leur mot par e-mail ou par la poste pour que vous puissiez l’inscrire sur un ruban en leur nom.

Une fois tous les rubans récoltés, vous pourrez les accrocher soit à un arbre déjà existant, comme expliqué précédemment, soit à un jeune arbre que vous aurez acheté en pot et que vous pourrez aller planter ensemble dans l’endroit que vous aurez choisi.

Quelle essence d'arbre choisir ?

Les différentes essences d’arbres peuvent elles aussi avoir leur importance et être porteuses d’une symbolique précise. Parmi les principaux arbres qui pourraient se prêter à cette commémoration, citons :

  • Le cyprès : l’arbre traditionnellement retrouvé dans les cimetières, il est le symbole de l’immortalité, car son feuillage reste toujours vert ;
  • L’olivier : l’arbre du bassin méditerranéen, réputé pour sa longévité ;
  • L’acacia : un arbre quasiment imputrescible, symbole de renaissance et de longévité. S’il s’agit d’un mimosa, il produira de petites fleurs jaunes, l’une des couleurs traditionnellement utilisées pour les compositions florales lors de funérailles ;
  • Le frêne : tout comme l’olivier, cet arbre très solide est capable de vivre extrêmement longtemps ;
  • Le chêne : il est connu pour sa solidité et sa longévité.

Participer à un projet plus large

Si vous ne souhaitez pas planter un arbre de vie à proprement parler mais tenez à la symbolique de l’arbre, vous pouvez également choisir de planter des arbres en hommage au défunt dans le cadre d’un projet de reforestation. Pour ce faire, différentes associations existent.

Choisir une urne-arbre

Pour planter un arbre en hommage à un défunt, il est également possible de recourir à une urne-arbre. Néanmoins, mieux vaut se renseigner en amont sur ce qu’il est possible de faire et où, car le concept, bien que novateur, n’est pas encore totalement entré dans les mœurs.

Comment fonctionne cette urne particulière ?

À l’instar de n’importe quelle urne traditionnelle, l’urne-arbre contient avant tout les cendres de la personne décédée, dans la partie inférieure de l’urne. En effet, ces cendres ne permettront pas à l’arbre de pousser, d’où leur séparation de la graine, qui se trouve dans la partie supérieure de l’urne, mélangée à de la terre. L’urne en elle-même est constituée d’un matériau biodégradable, comme du lin ou de la fibre de coco (d’ailleurs, il est possible d’opter pour une urne biodégradable sans pour autant qu’il s’agisse d’une urne-arbre).

En ce qui concerne l’essence de l’arbre, vous pouvez choisir n’importe quel arbre porteur de sens pour vous et/ou pour le défunt. Privilégiez tout de même les essences locales pour vous assurer que votre arbre pousse dans de bonnes conditions.

Sachez également qu’aujourd’hui, il existe des urnes-arbres connectées, c’est-à-dire munies de capteurs vous permettant de suivre la croissance de l’arbre.

Où trouver une urne-arbre ?

Si aujourd’hui, dans un souci d’écologie, les urnes biodégradables (sans graine) sont quasiment monnaie courante chez nous, il n’en reste pas moins encore difficile de trouver des urnes-arbres. Les plus connues en Europe sont les Bios urnes, qui contiennent une graine de pin d’Alep. Elles existent en plusieurs modèles : une urne destinée à être plantée en pleine terre et une autre qui fait pousser un arbre d’intérieur. Il en existe même une troisième, pour les animaux de compagnie.

D’autres régions commercialisent également des urnes-arbres, notamment le Canada, mais il est donc moins aisé de s’en procurer chez nous.

Puis-je la planter n'importe où ?

Malheureusement non, car les lois chez nous évoluent lentement. S’il existe de nombreuses réglementations concernant les sépultures, la dispersion des cendres etc., les urnes-arbres tombent dans un vide juridique. En effet, techniquement, il est possible d’enterrer une urne dans une sépulture, mais pas de faire pousser un végétal, car ses racines pourraient détruite les sépultures avoisinantes. Dans l’idéal, il faudrait trouver un cimetière écologique (mais ils ne sont pas encore très répandus en Belgique) ou planter l’urne directement dans son jardin ou sur son terrain, si cela est possible bien entendu.

Bénéficiez de tous les avantages Morning Blue. Passez à un abonnement supérieur.