Comment présenter ses condoléances

Il n’est pas toujours aisé de réagir à l’annonce d’un décès. On se trouve souvent désemparé, ne sachant pas trouver les bons gestes, encore moins les bons mots, pour réconforter les proches du défunt. En effet, ces formules toutes faites que l’on connaît tous ne nous semblent jamais parfaitement appropriées. Alors, comment peut-on exprimer au mieux sa sympathie à l’égard de proches en deuil ? Quels moyens et quels mots choisir ? 

Sections :

Comment présenter ses condoléances

Présenter ses condoléances oralement ou par écrit ?

Le médium que vous choisirez pour présenter vos condoléances dépend avant tout de votre degré de proximité avec les personnes concernées. Si vous êtes un ami proche de la famille du défunt, n’attendez pas pour leur passer un coup de fil et leur témoigner votre sympathie. Vous pourrez également profiter de cet appel pour leur proposer de leur rendre visite (en acceptant le fait qu’ils puissent décliner votre proposition, bien entendu). N’essayez en revanche pas de vous imposer !

Si vous n’étiez pas intimes avec les proches du défunt (qu’il s’agissait par exemple d’un voisin ou d’un collègue de travail), mieux vaut écrire à la famille. Généralement, on envoie ses condoléances écrites sur du papier à lettres ou sur une carte. Le ton employé est généralement formel, mais bien entendu, ce qui importe, c’est de s’adapter aux proches à qui vous écrivez. Le message que vous rédigez ne doit pas spécialement être long, mais nous y reviendrons.

Peut-on envoyer des condoléances par SMS ou par e-mail ?

Les traditions veulent que l’on n’envoie pas de condoléances par SMS ou par e-mail, car cela pourrait être mal perçu et moins apprécié par la famille. Néanmoins, à l’heure actuelle, ces méthodes sont de plus en plus utilisées. En effet, le SMS vous permet d’écrire rapidement à la famille pour lui faire savoir, d’une part, que vous avez appris la nouvelle et, de l’autre, de lui témoigner votre soutien et votre compassion. Généralement, un SMS de condoléances sera relativement bref et peut mener par la suite à un appel ou à une carte plus longue. Naturellement, ces SMS seront davantage réservés à des personnes proches.

L’e-mail peut également servir pour exprimer sa sympathie et rendre hommage au défunt, mais si vous en avez la possibilité, mieux vaut écrire une vraie carte physique aux proches, qui risque de davantage les toucher. 

Choisir les bons mots

Trouver quoi dire pour réconforter la famille du défunt est loin d’être facile. Sachez néanmoins que la famille sera certainement touchée par vos marques de sympathies, peu importe les mots choisis.

Comme expliqué précédemment, vos condoléances ne doivent pas forcément être longues. Des formules telles que « Je suis désolé(e) pour votre perte » ou « Vous êtes dans mes pensées/Je pense à vous » fonctionnent parfaitement bien. Si la famille du défunt est pieuse, vous pouvez également leur écrire que vous « la portez dans vos prières ». Le plus important, c’est de faire comprendre aux proches que vous vous souciez d’eux et que vous êtes prêts à leur apporter votre soutien.

Il est tout à fait possible aussi d’écrire un message plus long à la famille endeuillée, quitte à ce qu’il soit moins formel. En effet, au-delà des formules conventionnelles, ce sont les mots qui viennent directement du cœur qui sont souvent les plus réconfortants. N’hésitez donc pas à rendre hommage à la personne décédée, en rappelant de bons souvenirs passés avec elle ou des traits de sa personnalité qui vous ont marqué. Vous pouvez aussi ajouter des paroles de réconfort envers les proches, en leur rappelant qu’ils ne sont pas seuls dans cette épreuve, que vous partagez leur peine. Soyez sincère et faites preuve de compassion ! 

D'autres moyens de témoigner sa sympathie

Les appels et cartes de condoléances ne sont bien entendu pas les seuls moyens de témoigner de l’attention aux personnes endeuillées.

Envoyer des fleurs

Les fleurs ont depuis longtemps été utilisées pour exprimer des messages et des émotions, dont notamment sa sympathie. De plus, les fleurs, selon leur type et leur couleur, ont des significations différentes et peuvent apporter quelques nuances, preuves d’une attention particulière, à vos condoléances. Par exemple, pour un décès, on offrira généralement des fleurs blanches, jaunes ou roses et on choisira souvent des roses ou des orchidées, même si tout est possible. N’hésitez pas à adapter votre composition ! Celle-ci peut d’ailleurs prendre la forme d’un bouquet, envoyé directement à la famille, ou d’une gerbe ou couronne, à faire parvenir le jour de la cérémonie funéraire. 

Proposer son aide

En cas de décès, les proches ont souvent beaucoup de choses à régler, entre l’organisation des funérailles, les formalités administratives et la gestion d’une éventuelle succession. Souvent, ils n’ont pas assez de vingt-quatre heures pour concilier ces chamboulements et leur vie quotidienne. Ainsi, vous pouvez par exemple leur proposer de les aider en faisant des courses pour eux, en allant chercher les enfants à l’école ou en accueillant temporairement de leurs animaux de compagnie. Que la famille accepte cette aide ou non, elle en sera certainement très touchée. 

Se montrer discret

Parfois aussi, « ne rien faire » est la meilleure des approches. En effet, les personnes qui vivent un deuil sont généralement très touchées par toutes les marques de sympathie qu’elles reçoivent, mais peuvent parfois se sentir « envahies » et avoir l’impression de ne pas pouvoir vivre leur deuil sereinement. Ainsi, la meilleure marque de sympathie peut parfois s’avérer la plus simple : laisser du temps, de l’espace et de la quiétude à la famille endeuillée, en se montrant discret et humble. 

Bénéficiez de tous les avantages Morning Blue. Passez à un abonnement supérieur.