Célébrer la vie

Chaque culture, chaque peuple, voire chaque famille, possède ses propres traditions. Elles se rencontrent dans une multitude de domaines : de la gastronomie aux mariages en passant par les différentes fêtes qui émaillent notre calendrier. Et des traditions, on en retrouve également en matière de décès et de deuil : par exemple, chez nous, rédiger des faire-part, se retrouver entre proches, organiser des funérailles suivies d’une réception... Si l’on voyage un peu, au moins virtuellement, et que l’on se rend de l’autre côté de la Manche, en Irlande, on pourra assister, peut-être avec étonnement, à un « Irish Wake », une véritable célébration de vie à découvrir... et à adopter éventuellement.

Sections :

Célébrer la vie

Ca existe vraiment, des célébrations de vie ?

Effectivement ! En Irlande, on célèbre donc l'Irish Wake, une véritable « veillée de fête » qui suit la disparition d’un être cher : amis et famille se rassemblent pour boire et manger, chanter et danser, et surtout, pour se remémorer la vie du défunt et partager des souvenirs. Une véritable célébration de la vie, en somme, pour s’assurer que cet être cher connaisse un bon départ ! D'ailleurs, ce sont surtout des pays anglo-saxons, à l’image du Canada et des États-Unis, qui ont popularisé cette pratique. L’objectif, c’est d’aborder le deuil sous un angle nouveau : s’éloigner des funérailles traditionnelles, parfois froides et impersonnelles, pour privilégier un événement joyeux honorant la mémoire de cet être cher. Bien entendu, célébration de vie ne rime pas obligatoirement avec « grande réception de 200 convives sous un chapiteau », mais peut tout à fait s’envisager dans un cadre plus intime. De plus, selon les souhaits, besoins de recueillement et disponibilités de chacun, cette célébration de vie peut aussi bien s’organiser quelques jours que plusieurs mois après le décès (certains choisissent par exemple de l’organiser le jour du prochain anniversaire du défunt, afin de surmonter plus facilement ce moment).

 

Comment organiser une célébration de vie ?

S’il ne faut pas pour autant chambouler toutes nos traditions – et que la manière de faire son deuil reste très personnelle –, il existe diverses pratiques permettant de célébrer la vie d’un proche et de troquer les larmes pour le rire. Comme pour tout, libre à chacun d’organiser cette cérémonie comme il le souhaite. Chez soi ou dans un parc public, de manière formelle ou informelle, en petit ou en grand comité : les possibilités sont innombrables. Voici une sélection d’idées, des plus simples aux plus extravagantes, pour honorer la vie et la mémoire d’un être cher.

 

Quelques idées « classiques »

Rien de forcément révolutionnaire ici, certaines de ces idées étant parfois déjà utilisées pour des funérailles traditionnelles, mais cela vaut le coup d’y penser :

  • Diffuser la musique préférée du défunt ;
  • Servir ses boissons et plats préférés au menu ;
  • Projeter un montage photo ou vidéo reprenant les moments importants de la vie de cet être cher ;
  • Encourager les discours des proches rappelant de bons souvenirs avec lui/elle ;
  • Prévoir un livre de souvenirs et encourager vos invités à y contribuer en rédigeant un petit mot ;
  • Disposer des fleurs évoquant quelque chose du défunt : ses fleurs préférées ou des fleurs aux couleurs de son université, de son équipe sportive favorite... ;
  • Organiser une récolte de fonds pour une cause qui lui tenait à cœur ;
  • Proposer aux convives de planter une plante ou un arbre à la mémoire du défunt chez eux ;
  • Demander aux invités de s’habiller dans une couleur particulière ou de porter un accessoire spécifique... 

 

Voir les choses en grand

Certains se tournent également vers des propositions bien plus extravagantes (n’oublions pas non plus que la pratique est particulièrement répandue aux États-Unis) :

  • Lâcher des lumignons (que vous aurez éventuellement décorés) en l’honneur du défunt
  • Concevoir un tatouage rappelant cet être cher et se le faire tatouer (seul, en famille ou entre amis) ;
  • Bricoler de petits bateaux, les décorer en son honneur et les laisser suivre le cours d’une rivière ;
  • Acheter une étoile à son nom ;
  • Transformer ses cendres en feu d’artifice... 

 

Faire ce qui vous plaît

Nous l’avons dit, chacun possède ses traditions. Et, par définition, une tradition se répète et perdure. Mais parfois, elle peut aussi faire un peu de place à la nouveauté. Si certains pays anglo-saxons ont, de leur côté, décidé de faire revivre une vieille coutume irlandaise afin d’aborder le décès et le deuil sous un jour nouveau, le plus important reste d’organiser ce dont vous avez envie et ce qui vous permet de faire votre deuil au mieux, en piochant ou non dans certaines de ces idées. Et de toujours continuer à célébrer la vie, quoi qu’il en soit. 

Bénéficiez de tous les avantages Morning Blue. Passez à un abonnement supérieur