Rédiger un testament : qui, quoi, comment, pourquoi

Quand on parle de succession, s’il y a bien un mot qui revient souvent, c’est « testament ». En effet, encore aujourd’hui, le testament reste l’outil de base pour planifier sa succession. Mais est-il vraiment utile pour tout le monde ? Est-il possible de rédiger un testament seul ? Comment le conserver ? À quoi faire attention ? Et que se passe-t-il si je change d’avis ? Pas toujours facile de s’y retrouver ! Notre petit « guide » pour y voir plus clair. 

Sections :

Rédiger un testament : qui, quoi, comment, pourquoi

Faut-il obligatoirement rédiger un testament ?

Non, rien ne vous oblige à rédiger un testament. En effet, en Belgique, il existe une loi qui permet de déterminer qui héritera des biens d’une personne décédée si celle-ci n’a pas prévu de testament. On parle alors de « dévolution légale de la succession ». Dans ce cas, la succession reviendra aux héritiers légaux, à savoir, en première ligne, le conjoint éventuel et les descendants directs (enfants et petits-enfants) du défunt. Toutefois, selon la situation familiale, il est possible que d’autres personnes héritent, par exemple les frères et sœurs, voire les parents ! 

Cependant, la façon dont vos biens seront répartis par la loi ne correspond peut-être pas à vos souhaits. En effet, peut-être voulez-vous léguer une partie plus importante de vos biens à un enfant en difficulté ? Désigner un proche sans lien de parenté comme héritier ? Ou encore donner une partie de votre patrimoine à une association ? Dans ce cas, il faut prévoir un testament. Sachez également que votre testament peut aussi contenir des souhaits qui ne sont pas liés à votre patrimoine ; par exemple, le type de cérémonie souhaitée ou des instructions liées à un éventuel don d’organes.

Quel type de testament choisir ? 

En Belgique, il existe trois types de testaments : le testament authentique, international ou olographe. Et, bien entendu, ils ont chacun leurs spécificités :

  • Le testament authentique est un acte notarié. Le testateur dicte ses volontés à un notaire en présence de deux témoins (ou d’un deuxième notaire) ;
  • Le testament international peut être exécuté facilement dans tous les pays ayant ratifié la convention adoptant cette forme de testament. Lui aussi nécessite l’intervention d’un notaire et de deux témoins ;
  • Le testament olographe est écrit seul par le testateur. 

Évidemment, chacun a ses avantages et inconvénients. Par exemple, le testament authentique est valide à coup sûr, mais manque de souplesse et a un coût. Pareil pour le testament international, où la procédure est encore plus complexe et coûteuse, mais qui facilite la succession si elle a lieu dans un autre pays. Enfin, le testament olographe doit répondre à certaines règles, mais a l’avantage d’être gratuit.

Comment rédiger un testament seul ?

Si vous décidez de vous passer des services d’un notaire et de rédiger vous-même votre testament olographe, vous devez veiller à respecter ces trois conditions pour vous assurer qu’il soit valable :

  • Votre testament doit être écrit entièrement de votre main (et ne peut pas être tapé à l’ordinateur) ;
  • Votre testament doit être daté (jour, mois et année), toujours à la main ;
  • Votre testament doit être signé (à la main) par vous et vous seul. Un testament n’est en effet valable que pour une seule personne. Si, par exemple, vous souhaitez rédiger le même testament que votre conjoint, vous devez chacun rédiger « le vôtre » sur une feuille séparée.

Si ces trois conditions sont respectées, votre testament sera juridiquement valable. Toutefois, vous devez également faire attention à être précis dans sa rédaction. En effet, il faut éviter que votre testament puisse être contesté parce qu’il est ambigu. Quand vous décidez de léguer quelque chose, que léguez-vous précisément ? À qui ? À une personne, à une association ou à une autre institution ? Léguez-vous ce bien totalement ou en partie ? Autant de questions dont les réponses doivent se trouver dans votre testament.

Quelques exemples

Si vous décidez de léguer des biens à une association, utilisez bien le nom exact de l’association. Indiquer « à l'association s’occupant des animaux abandonnés à Bruxelles » ne suffit pas : le legs risque d’être sans valeur car il existe sans doute plusieurs associations de ce type à Bruxelles.

Autre exemple, si vous souhaitez léguer des biens à deux amis, Madame A et Monsieur B, et que Monsieur B décède avant vous, Madame A n’héritera pas de la part de Monsieur B, mais bien vos héritiers directs, sauf si vous l’avez précisé. Pareil si Monsieur B avait des enfants et si vous aviez souhaité qu’ils héritent de la part que vous lui aviez réservée : sauf mention explicite dans votre testament, les enfants de Monsieur B n’hériteront pas à la place de leur père s’il venait à décéder avant vous. Vous devez donc préciser que si l’un de vos amis décède avant vous (en cas de « pré-décès »), ce sera votre autre ami ou les enfants qui hériteront.

Où conserver son testament ?

Pour ce qui est de l’endroit où garder votre testament, à nouveau, vous avez plusieurs options. Si vous avez choisi de rédiger votre testament avec un notaire, il sera conservé chez ce notaire et enregistré auprès du Registre central des testaments, le CRT (ce qui permettra à vos héritiers de le retrouver facilement).

Par contre, si vous avez rédigé un testament olographe, vous pouvez conserver votre testament où vous le souhaitez : chez vous ou dans un coffre à la banque, par exemple. Vous pouvez également le déposer sous enveloppe (fermée si vous ne souhaitez pas que le notaire ait accès au contenu) chez un notaire qui pourra le conserver. Dans ce cas, votre testament sera également enregistré auprès du CRT.

Et si je change d’avis ?

Le gros avantage du testament, c’est qu’il est très facilement révocable. Si vous voulez l’annuler, il vous suffit de le déchirer ou de rédiger un nouveau testament qui annule le précédent. Pareil si vous souhaitez modifier un testament : vous pouvez simplement en rédiger un nouveau.

En conclusion

Vous l’aurez compris, un testament s’avère très vite utile, et ce, pour n’importe qui ! En plus, il reste révocable à tout moment ! Cela vaut donc le coup d’y réfléchir. Et si vous vous lancez dans la rédaction de votre propre testament, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise de Morning Blue. Bien entendu, nous ne pourrons pas rédiger votre testament à votre place, mais nous pourrons certainement veiller à ce que vous pensiez à tout pour que votre document soit bien valable. 

Bénéficiez de tous les avantages Morning Blue. Passez à un abonnement supérieur