Aborder la planification de ses funérailles avec ses proches

Dans de nombreuses familles, la mort, les funérailles et la planification de sa succession restent des sujets sensibles, parfois tabous, donc rarement évoqués. En parler, c’est parfois donner l’impression d’avoir déjà un pied dans la tombe. Or, il s’agit de thèmes importants à aborder, tant pour la personne concernée que pour ses proches. En effet, une discussion ouverte et bienveillante permettra de rassurer tout le monde, d’éventuellement résoudre certaines questions plus complexes ou sensibles et d’éviter de nombreux tracas aux proches en cas de décès.  

Sections :

Aborder la planification de ses funérailles avec ses proches

Pourquoi aborder ce sujet ?

Malgré tous nos tabous culturels liés à la mort, en parler est important, car cela permet de mettre les choses à plat pour tout le monde. En effet, au sein d’une même famille, chacun n’a sans doute pas la même perception de la mort et de ses implications. Aussi, évoquer la mort permet de toucher du doigt d’autres sujets, notamment les souhaits de la personne concernée. En effet, pour les proches, impossible ou presque de les connaître, donc de les respecter le moment venu, sans en parler en amont, alors même qu’il s’agit sans doute d’éléments chers au cœur de tous.

Quand l'aborder ?

N’attendez pas pour faire part de vos souhaits à vos proches. Bien sûr, toutes les occasions ne se prêtent pas à ce genre de discussion. Souvent, c’est à la suite d’un décès dans son entourage que le sujet se met à nous trotter dans la tête. Mais il est aussi possible de profiter de petits moments moins chargés en émotion pour en parler. Par exemple, après avoir lu un article sur les différents types de funérailles ou un film dans lequel l’un des personnages rédige un testament. Profitez de ces moments informels pour faire part de vos souhaits à vos proches, vous aussi.

Comment évoquer ses dernières volontés ?

Comme expliqué précédemment, vous pouvez saisir de petites occasions du quotidien pour évoquer vos souhaits. Mais vous pouvez également décider d’organiser une discussion de manière plus formelle, par exemple en invitant vos proches à dîner et en profitant de cette occasion pour évoquer vos volontés. C’est d’ailleurs le concept que proposent les Américains de Death Over Dinner, qui vous aident à envoyer des invitations à ce dîner un peu particulier à vos proches, mais aussi à les mettre dans un état d’esprit favorable en leur recommandant des lectures en amont. Bien entendu, à vous de décider ce qui vous convient le mieux –, discussion informelle ou dîner plus cadré  -, ainsi qu’à vos proches.

Quelles questions évoquer avec ses proches concernant ses funérailles ?

Évidemment, selon la situation de chacun, les questions à se poser peuvent varier. Néanmoins, il semble opportun d’aborder cinq grands points de discussion avec ses proches.  

1. De quel type de funérailles ai-je envie ?

Le premier élément à aborder est sans doute de savoir ce qu’il adviendra de votre corps, même si cette discussion peut paraître morbide ou tabou. Souhaitez-vous être incinéré ou inhumé ? Envisagez-vous de donner votre corps à la science ? Préférez-vous opter, dans la mesure du possible, pour des funérailles vertes ? En faisant part de vos décisions directement à vos proches, vous leur évitez de devoir tenter de trouver des réponses par eux-mêmes et de risquer de ne pas répondre complètement à vos souhaits.  

2. Dans quelle mesure ai-je envie que mes funérailles soient traditionnelles ?

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes souhaitent que leurs funérailles « leur ressemblent ». Qu’elles intègrent des éléments chers à leurs yeux, qu’elles se déroulent dans un endroit hors du commun, ou encore, qu’elles proposent une activité de commémoration unique en son genre. Ainsi, vous préférerez peut-être que vos proches organisent une célébration de vie plutôt qu’un service à l’église, par exemple.

3. Combien de personnes doivent être invitées et qui ?

Vos funérailles doivent-elles se faire en petit comité ou rassembler toutes vos connaissances ? Si vous faites partie de groupes ou d’associations, faut-il en convier les membres au complet ? Qui ne faut-il surtout pas oublier ? Autant de questions auxquelles il est nécessaire de répondre clairement pour que vos proches puissent convier toutes les personnes chères à vos yeux.

4. Avec quelles pompes funèbres mes proches doivent-ils prendre contact ?

Vous avez peut-être déjà une idée de l’entreprise de pompes funèbres avec laquelle vous souhaiteriez que vos proches collaborent, car vous êtes convaincu par leurs services et leur empathie. Précisez-le à votre famille !

5. De quels souhaits mes proches doivent-ils impérativement être mis au courant ?

Il y a sans doute également des éléments qui vous tiennent particulièrement à cœur : la musique jouée lors de la cérémonie, la couleur des tenues, les fleurs apportées… Peut-être souhaitez-vous aussi que des dons soient reversés à une association pour laquelle vous avez œuvré pendant des années. N’hésitez pas à informer vos proches de tous ces éléments, afin qu’ils puissent organiser une cérémonie à votre image !

Enregistrer ses souhaits sur son compte Morning Blue

S’il est important de mettre vos proches au courant de vos souhaits, il est tout aussi important d’en garder une trace matérielle quelque part, afin que ces volontés puissent être retrouvées facilement. En créant un compte Morning Blue, vous avez la possibilité de laisser une trace de tous ces souhaits pour vos proches, qu’il s’agisse de vos souhaits concernant vos funérailles, mais aussi des dispositions à prendre pour vos animaux de compagnie ou des contrats à résilier, par exemple. Le moment venu, les proches que vous aurez désignés pourront facilement accéder à ces informations et respecter au mieux vos volontés. Naturellement, il reste utile et important d’en discuter avec eux en amont et de les informer de l’existence de votre compte Morning Blue. 

Bénéficiez de tous les avantages Morning Blue. Passez à un abonnement supérieur.